Alexander Shelley, direction
Elçim Özdemir, alto
Andrew Staples, ténor
Albina Shagimuratova, soprano
Mikhail Petrenko, basse

Érudits passionnés de littérature, Britten et Chostakovitch ont utilisé à merveille de grands textes pour faire passer leur message au monde. Rimbaud a inspiré à Britten Les Illuminations, une de ses œuvres les plus personnelles et les plus saisissantes. Dédiée à son ami anglais par Chostakovitch, sa Symphonie No 14 pour orchestre de chambre ressemble à un vaste cycle de mélodies composée sur des poèmes de Garcia Lorca, Apollinaire, Küchelbecker et Rilke qui évoquent tous la mort représentée sous divers aspects. Évocation nocturne du monde intérieur du compositeur, Lachrymae est un pur chef-d’œuvre dont l’écriture rapproche une fois de plus Britten de son ami soviétique.

Benjamin Britten

Lachrymae, pour alto solo et cordes op. 48a

Benjamin Britten

Les Illuminations, pour ténor et orchestre à cordes op. 18

Dimitri Chostakovitch

Symphonie N° 14 pour soprano, basse et orchestre de chambre op. 135
mercredi 29 janvier Victoria Hall — 20h00 Appassionato Acheter des billets Credit Suisse
jeudi 30 janvier Salle Métropole — 20h15 Grazioso Acheter des billets