osr

Tabea Zimmermann

Tabea Zimmermann est née à Lahr en Allemagne. Elle commence l'étude de l'alto à l'âge de trois ans avec Dietmar Mantel à l'école de musique de Lahr, puis avec Ulrich Koch à la Hochschule für Musik Freiburg et Sandor Végh au Mozarteum de Salzbourg.
Elle remporte plusieurs prix de concours, dont le Premier Prix au concours Jugend musiziert en Allemagne en 1974, 1976, 1978 et 1982, le Premier Prix du Concours de Genève en 1982, le Premier Prix du Concours international d'alto "Maurice Vieux" à Paris en 1983 et le Premier Prix au Coucours de Musique de Budapest en 1984.

 

Elle crée de nombreuses œuvres contemporaines telles que le Double concerto pour violon et alto de Hallfter en 1984, la Sonate pour alto solo de Ligeti en 1994 dont elle est la dédicataire, Monodialogue, Fantaisie pour alto solo de Wiesenberg en 1999, "Janusgesicht" pour alto et violoncelle de Pintscher en 2001, Über die Linie IV de Rihm en 2002, "Recicanto" pour alto et orchestre de Holliger en 2002 ou encore le Concerto pour deux altos et orchestre de Mantovani en 2009, entre autres.


Elle joue avec des orchestres comme l'Orchestre philharmonique royal de Liège, l'Orchestre philharmonique de Radio France, l'Orchestre symphonique de la Radio de Cologne, la Philharmonie de chambre allemande de Brême, l'Orchestre symphonique allemand de Berlin, l'Orchestre philharmonique du Luxembourg, la Philharmonie allemande des Jeunes ou l'Orchestre symphonique de la BBC.

Elle travaille avec des chefs tels qu'Oliver Knussen, Hans Zender, David Shallon, Heinz Holliger, Kurt Masur, Nikolaus Harnoncourt, Bernard Haitink, Christoph Eschenbach et Steven Sloane.


Durant la saison 2016-2017, Tabea Zimmermann joue dans divers festivals en formation de musique de chambre. Parmi eux, le Musikfest de Berlin, le Festival BOZAR de Bruxelles, le Festival international de Musique de Wimbledon, le Festival Musica de Strasbourg, et le Festival de musique de chambre Kamara de Budapest.

Elle reçoit le Prix "Instrumentiste de l'Année" décerné par Echo Klassik à deux reprises : pour son album solo d'œuvres de Reger et Bach en 2010, et pour le premier volume de ses enregistrements d'œuvres pour alto et orchestre de Hindemith en 2014, tous deux sortis chez Myrios Classics.
En 2014, elle sort un enregistrement "Romance oubliée" d'œuvres de Hans Sitt, Alexander Glazounov, Henri Vieuxtemps, Franz Liszt, Fritz Kreisler et Zoltan Kodly, accompagnée par le pianiste Thomas Hoppe chez Myrios.
Entre 2013 et 2014, elle enregistre en trois volumes, pour Myrios, l'intégrale des œuvres pour alto de Hindemith.
En septembre 2010, Myrios sort un enregistrement de sonates de Brahms, Vieuxtemps et Rebecca Clarke, avec le pianiste Kirill Gerstein, suivi en 2011-2012 d'un autre enregistrement de sonates de Brahms, Schubert et Franck.
Un enregistrement d'un concert qu'elle donne à Bonn sur l'alto de Beethoven, accompagnée par Hartmut Höll au piano, sort chez Ars Musici.

Tabea Zimmermann est professeure à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin.

 

Source : Site de l'artiste
Traduction : Sébastien Cayet