osr

Nelson Freire

Né à Boa Esperança au Brésil, Nelson Freire commence le piano à l'âge de trois ans avec Nise Obino et Lucia Branco, qui avait travaillé avec un élève de Liszt. Il fait ses premières apparitions publiques à cinq ans avec la Sonate pour piano N° 11 K. 331. En 1957, après avoir gagné une bourse au Concours international de piano de Rio de Janeiro avec le Concerto pour piano N° 5, dit "Empereur" de Beethoven, il étudie à Vienne avec Bruno Seidhofer, professeur de Fridrich Gulda. Sept ans plus tard, il remporte la Médaille Dinu Lipatti à Londres et le Premier Prix au Concours international Vianna da Motta à Lisbonne.

Depuis l'envol de sa carrière en 1959, Freire  joue en récital et en soliste avec de nombreux chefs et orchestres de renommée internationale. Ses expériences l'amènent à se produire en tournée avec Martha Argerich, avec qui il partage une relation musicale et amicale de longue date. Plusieurs enregistrements communs sont disponibles, dont un récital en direct du Festival de Salzbourg.

Il inclut Bach dans ses récitals au printemps 2016 à Lyon, Paris, Berlin, Pérouse, Baltimore, San Francisco, Palo Alto et Vancouver.
Deux récitals au Brésil et des dates en Finlande, au Luxembourg, en France et en Allemagne avec les concertos de Beethoven et de Brahms figurent parmi ses projets.

Sa discographie est impressionnante et est inclue dans la série historique de Philipps Great Pianists of the 20th Century, sortie en 1999. Depuis 2001, il a un contrat d'exclusivité avec Decca, label avec lequel il enregistre les œuvres majeures de Beethoven, Chopin, Schumann, Debussy, Liszt, ainsi que les deux concertos pour piano de Brahms avec l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig dirigé par Riccardo Chailly. A l'occasion du bicentenaire de Chopin en 2010, il sort un enregistrement de l'intégrale des Nocturnes et un album de récital. Lors du bicentenaire de Liszt en 2011, Decca sort l'enregistrement de son récital Harmonies du Soir. En 2012, il sort un enregistrement d'œuvres de son compatriote Villa-Lobos, Brasileiro.
En octobre 2014, pour célébrer son 70e anniversaire, il enregistre le Concerto pour piano N° 5, dit "Empereur" de Beethoven avec Riccardo Chailly et l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, couplé avec la Sonate pour piano N° 32. S'ensuit l'enregistrement du Concerto pour piano en fa mineur de Chopin avec l'Orchestre Gürzenich de Cologne dirigé par Lionel Bringuier. Radio Days, un double CD de concertos diffusés à la radio entre 1968 et 1979, contient des pièces de répertoire que Freire n'avait jamais enregistrées pour la vente, dont ses débuts du Concerto pour piano de Tchaïkovski avec Kurt Masur en 1969. Mars 2016 marque la sortie de son premier enregistrement de récital consacré à Bach.

En mars 2007, Nelson Freire est nommé Commandeur des Arts et des Lettres par le gouvernement français et en juin 2011, il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur, la plus haute distinction du gouvernement français pour une personne étrangère.

 

Source : Decca Classics
Traduction : Sébastien Cayet