osr

Dimitri Jurowski

Né à Moscou en 1979, Dimitri Jurowski étudie le violoncelle et la direction d'orchestre à la Musikhochschule Hanns Eisler de Berlin.

En Janvier 2011, Dimitri Juroswki prend ses fonctions de Directeur musical de l'Opéra des Flandres.
Depuis septembre 2011, il est Directeur artistique et Chef Principal de l'Orchestre symphonique de la Ville de Moscou "Philharmonique russe".
Depuis octobre 2015, il est Directeur musical et Chef principal du Théâtre de l'Opéra et du Ballet d'Etat de Novosibirsk.

Il travaille avec des orchestres tels que le Symphonique de la Radio suédoise, le Symphonique de Hambourg, le Philharmonique de Dresde, le Philharmonique de la BBC et le Philharmonique Toscanini à Parme. Depuis 2007, il apparaît régulièrement sur scène avec le Philharmonique de La Haye et l'Orchestre symphonique de la Ville de Moscou "Philharmonique russe".

Dmitri Jurowski est un fervent défenseur du répertoire opératique russe et slave et a connu de grands succès avec des productions comme Le Coq d'Or de Rimsky-Korsakov au Komische Oper de Berlin, Lady Macbeth of Mzensk de Chostakovitch à Santiago, Les Fiançailles au Couvent de Prokofiev au Palais des Arts de Valence, La Dame de Pique de Tchaïkovski à Monte Carlo et Eugène Onéguine à Tel Aviv, Monte Carlo, Munich et à l'Opéra des Flandres, ainsi que Rusalka de Dvořák au Festival Wexford. En 2004, il est assistant musical dans la production de Parsifal au Teatro Carlo Felice à Gêne et dirige L'amour des trois oranges de Prokofiev lors d'une tournée en Italie du Nord. Depuis, il entretient des collaborations étroites avec l'Italie, en concert et en opéra, à Bologne, Parme, Catane, Palerme et Venise, entre autres.

Les représentations de Jurowski à Anvers et Gand pour l'Opéra des Flandres lui permettent d'acquérir une renommée internationale (notamment grâce à Mazeppa, La Dame de Pique  et Eugène Onéguine de Tchaïkovski ainsi qu'à de nouvelles productions de Hérodiade de Massenet et Aïda de Verdi), tout comme ses concerts avec l'Orchestre de l'Opéra des Flandres aux concerts d'une grande variété.

En 2009, il fait ses débuts au Deutsche Oper de Berlin en dirigeant Andrea Chenier de Giordano. Au Festival de Bregenz de 2010, il dirige l'Orchestre symphonique de Vienne. En été de la même année, il se produit en tournée à l'Opéra royal de Covent Garden, au Teatro Real de Madrid et au Festival de Lucerne avec la production d'Eugène Onéguine de la compagnie de théâtre du Bolshoï. En 2011, il dirige Adélaïde de Bourgogne à Pesaro dans le cadre du Festival Rossini.

Durant la saison 2011-2012, il dirige de nouvelles productions de Charodeyka de Tchaïkovski et Carmen de Bizet à l'Opéra des Flandres, ainsi que Mazeppa à Monte Carlo. Ses débuts réussis à l'Opéra-Bastille de Paris avec La Dame de Pique sont salués par le public et la critique. En mars 2012, il dirige son orchestre, l'Orchestre symphonique de la Ville de Moscou "Philharmonique russe" dans Lady Macbeth de Mzensk pour le concert d'ouverture du Troisième Festival international Rostropovitch.

Source : Vermont Classics  et  Symphonique de la Ville de Moscou