Saleem Ashkar

Saleem Ashkar fait ses débuts au Carnegie Hall à l’âge de 22 ans et collabore ensuite avec l’Orchestre philharmonique de Vienne, l’Orchestre Royal du Concertgebouw, l’Orchestre symphonique de Londres, l’Orchestre du Mariinski, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig et le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin ; avec des chefs tels que Zubin Mehta, Daniel Barenboïm, Riccardo Muti, Nikolaj Znaider, Fabio Luisi, Lawrence Foster, Jakub Hrůša et Riccardo Chailly - avec qui il a enregistré et joué aux Proms de Londres et au Festival de Lucerne.
Au cours des dernières années, il est invité à se produire avec de nombreux grands orchestres, dont l’Orchestre symphonique de Détroit, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre philharmonique du Luxembourg avec Nikolaj Znaider, le Symphonique de Bamberg avec Christoph Eschenbach, l’Orchestre philharmonique du Japon avec Pietari Inkinen, le Centre national des Arts d’Ottawa avec Alexander Shelley, l’Orchestre symphonique de Barcelone et National de la Catalogne avec Kazushi Ono et une tournée de trois semaines en Australie avec les orchestres symphoniques de Melbourne, Adélaïde et Tasmanie, au cours desquels son Concerto N° 1 de Brahms a été salué par le public et la critique.
Au cours de la saison 2018-2019, Saleem Ashkar fait ses débuts avec David Afkham et l’Orchestre de la Suisse Romande. Il est invité au Konzerthausorchester Berlin avec Jan Willem de Vriend, à l’Orchestre métropolitain symphonique de Tokyo avec Eliahu Inbal et à l’Orchestre symphonique de Bournemouth avec James Feddeck.
Récitaliste et musicien de chambre dévoué, il présente récemment le cycle complet des sonates de Beethoven - qu’il vient de terminer au Konzerthaus de Berlin, à Prague et dans son pays d’origine, Israël - et poursuit à Duisberg cette saison. Il est invité à se produire au Concertgebouw, Wigmore Hall, Mozarteum à Salzbourg, Musikverein de Vienne, Conservatoire Giuseppe Verdi à Milan, à Florence. Il interprète un large répertoire de récital, notamment Debussy et Messiaen à l’Elbphilharmonie de Hambourg, ainsi que Beethoven, Brahms et Schoenberg au Beethoven-Haus à Bonn. Il fait ses débuts dans les séries internationales de piano au Southbank Centre au printemps 2020.
Saleem Ashkar enregistre fréquemment pour Decca : au cours des deux dernières années, il sort deux enregistrements de sonates pour piano de Beethoven (qui correspond au cycle complet). Avant cela, il avait déjà publié les deux concertos pour piano de Mendelssohn avec le Gewandhausorchester et les Premier et Quatrième concertos pour piano de Beethoven et Riccardo Chailly, et avec l’Orchestre symphonique de la NDR avec Ivor Bolton.
Il est ambassadeur auprès du Fonds pour la musique (www.musicfund.eu) qui soutient les musiciens et les écoles de musique dans les zones de conflit et les pays en développement.

www.askonasholt.com/artists/saleem-ashkar

www.saleemashkar.com