Caroline Baeriswyl

La violoniste Caroline Baeriswyl (1976) a eu pour professeur un quartettiste que l'on ne présente plus: Patrick Genet, le premier violon du Quatuor Sine nomine. C'est au sein de sa classe du Conservatoire de Genève qu'elle se verra décerner, en 1999, un Premier Prix de virtuosité. Suivant l'exemple de son professeur, elle s'adonne très tôt à la musique de chambre en créant notamment le Quatuor Da Capo à l'âge de seize ans.

Aussi, son talent est remarqué lors de concours: en 1996, elle obtient le prix Maurice Sandoz au concours des Jeunesses Musicales de Suisse et, en 1998, elle est lauréate du concours Pierre et Renée Glasson.

Aujourd'hui, elle est titulaire du pupitre des premiers violons de l'Orchestre de la Suisse Romande, ce qui lui permet de s'adonner à la musique symphonique comme à l'opéra.

Parallèlement, elle nourrit un grand intérêt à la musique de chambre, notamment avec le quatuor Florestan pendant plusieurs années et, depuis 2006, avec l'ensemble "D-cadences" constitué de vents et de cordes de l'OSR.

Régulièrement, elle occupe le poste de premier violon solo de l'Orchestre des Nations Unies.

Enfin, Caroline Baeriswyl est membre de la Compagnie du Rossignol qui présente des musiques et divers contes musicaux (L'Histoire du Soldat, Le Rossignol, entre autres) dans les écoles genevoises et de France voisine.